• Lear

    Là encore nous nous rencontrons
    Même si je ne voulais plus te revoir
    Tu me suis à la trace autant que mes cœurs 
    Qui s’abandonnent naïvement à leur bien aimé

    Un déjà vu qui s'affole, même s'il devrait avoir l'habitude
    Une ombre qui m'entoure en permanence, du nom de dépendance 

    Pourquoi tu ne te montres jamais vraiment ?
    Que je puisse savoir quand tout va commencer à aller mal
    Ces fleurs délicates qui entourent mon corps
    Ne sont pas du tout celles que j'attendais, non 

     

    Ce qui est illusion ne l'est pas vraiment au fond
    Mais j'ai choisi celle qui me ferait le plus de mal

     

    Je n'arrive toujours pas à penser que ce n'était pas qu'un rêve
    Mais la réalité est tellement dure à affronter
    Malgré tout j'avance, parce que j'ai envie d'y croire au moins un peu
    Même si le destin ne veut pas de ça

    Je cours pour rattraper le temps qui s'envole au bout de mes doigts
    Dans ce sablier qui ne s'arrête pas
    Quoi qu'il arrive je veux me le promettre
    Ce sera mon cœur qui se brisera en premier cette fois

     

    Cachée sous ma couverture, je continue à me morfondre
    En me disant que ce n'est pas comme ça que ça ira mieux
    Mes larmes ne s'arrêtent pas, malgré le fait qu'il n'y ait rien 
    Ah, quand est ce que ce drama va enfin trouver une fin ?

    J'essaye de sortir de cette boucle infinie, mais une force me pousse à ne pas agir
    Une impression que personne ne m'attend à l'extérieur
    Des pensées inutiles qui me rongent petit à petit
    Derrière des excuses qu'on ne comprend pas
    Tout ça ne fait qu'empirer des choses que je sais déjà

     

    J'hurle en direction de ronces qui ne me répondent pas
    Bien qu'on m'ait dit que tout irait mieux si je faisais ça
    Est ce que c'est de ma faute ? Est ce que je vais trop loin dans mon désespoir ?
    Je ne sais pas et j'ai tellement peur 

    Je prie pour que ces orages disparaissent loin de moi
    Pour retrouver cette époque que j'aimais tant
    Je veux revoir ces étoiles dans tes yeux
    Qui ont fait que j'ai pu croire en moi et avancer

     

    Je prends la main qu'on a tendu devant moi
    Mais que je n'ai jamais vu derrière ce brouillard de craintes
    J’aperçois les rayons du soleil se poser sur les pétales que j'admire tellement
    Je laisse couler mes dernières larmes qui sont les meilleures

     

    Je cours après un temps qui n'attend que moi pour s'envoler
    M’entraînant dans la chute d'un sablier brisé par l'espoir
    Le ciel dégagé, j'admire l'avenir à l'horizon de ce qui n'est plus un rêve
    Aux côtés de ceux qui auparavant guidaient mes pas 

    Je souris à celle qui sera mon moi de demain
    En lui disant que tout ira bien
    Même si le temps se couvre de nouveau
    Même si le monde est contre tes rêves
    N'abandonne pas et vole


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :