• Undead Enemy

    Un jour, un jeune homme à la chemise bleutée vint à moi
    Un jour, ce jeune homme à l'écharpe blanche vint vers moi

    Un masque, son visage en est recouvert
    Un masque, cette expression je reconnais

    Cette expression, est-ce celle de la folie ?
    Cette expression, est-ce celle de la mort ?
    Perdue, je me retrouve face à ce masque
    Perdue, je me sens refléter face à ce désespoir
    Il me salua, à la manière d'un majordome
    Il me salua, à la manière d'un adieu

    Je ressens ton horrible sourire briller, sans même le voir, pour qui me prends-tu ?

    Que comptes-tu faire ? Ton masque ressemble tellement au mien.
    Que comptes-tu faire ? Tu n'y arriveras pas, j'en suis sûre.

    Une fois, deux fois, cent fois, tu peux toujours essayer si ça te chante.
    Une fois, deux fois, cent fois, tu peux toujours me retirer de la réalité.

    Mourir ? Vraiment ? Crois-tu vraiment pouvoir y arriver ?

    Sois donc raisonnable, ce masque ne suffira pas.
    Sois donc raisonnable, tu n'es pas de taille face à moi.

    La plaisanterie a assez duré, ce masque et cette écharpe ne te serviront plus à rien.
    Montre donc ton visage apeuré, celui que tu tentes de dissimuler.

    La folie dis-tu ? Tu en es encore loin.
    La mort espères-tu ? Il y a bien plus simple que ça.

    Tranche ! Tranche ! Tranche ! Et tranche encore ! Rien ne vaut un bon coup de lame !
    Tue ! Tue ! Tue ! Et tue encore ! Et pas seulement l'âme !

    Il faut y mettre du sien, c'est comme ça que tu atteindras la folie.

    C'est plus drôle de jouer avec le cerveau de ses victimes, c'est vrai
    Mais cela ne fonctionne pas, surtout contre de moi, de toute façon..

    Il n'y a qu'une folie en ce monde, et c'est moi !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :